Le mastère spécialisé de l’EHSP en santé publique

Depuis ces dernières années, la France fait face à de nombreux enjeux de santé publique. Des efforts ont été réalisés et sont en cours pour améliorer la situation. La gouvernance du système de santé évolue avec la mise en place des Agences régionales de Santé ou les réformes hospitalières.

Tout cela exige de la part des acteurs de santé publique d’améliorer régulièrement leurs connaissances pour être capables d’analyser les changements, opter pour des stratégies plus efficaces… Ce master a ainsi pour objectif de répondre aux défis actuels du secteur.

Les objectifs de ce master

Ce mastère spécialisé en santé publique dure une année. A travers les modules d’enseignement proposés et le stage de fin d’études, les participants développent les nouvelles compétences nécessaires à l’élaboration des orientations pour l’évolution du système de santé. A la fin de la formation en commun qui dure 4 mois (octobre à janvier), ils maîtriseront non seulement l’histoire de la santé publique, mais aussi les outils statistiques qui permettent d’analyser les données biomédicales. L’objectif recherché est aussi de transmettre la maîtrise des concepts régissant l’organisation, la gestion et le financement des politiques de santé. De février à mai, chaque participant choisit son orientation parmi les options proposées. Ainsi, à l’issue de la scolarité, chacun est spécialisé dans un domaine bien précis.

Spécialisations et débouchés de l’EHSP

L’école EHSP propose aux participants de son master 4 choix de spécialisation après le premier semestre, qui se déroule sur le système d’un enseignement en commun. Ces spécialisations sont :

  • risque infectieux;
  • risques, environnement, travail et maladies chroniques;
  • biostatistique et bioinformatique;
  • conception et gestion des politiques de santé.

Ces formations préparent des cadres capables d’assurer des fonctions d’administration et de gestion d’institutions de soins. Les métiers auxquels elles conduisent sont, entre autres :

  • Recherche en santé publique, épidémiologie, biostatistique, modélisation, économie de la santé, sociologie;
  • conseiller en prévention (sécurité et hygiène)
  • Assurance, la gestion du risque et de la sécurité sanitaire (produits, aliments, environnement);
  • la promotion de la santé

(29Articles)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *