Master dédié aux Beatles : une première !

université de Liverpool

Certainement une excellente nouvelle pour les fans des Fab Four ! En effet, Hope University Liverpool lance en 2009 le Master Beatles, musique populaire et société, qui a connu d’ailleurs un succès fulgurant depuis son lancement… Ce parcours de formation a comme objectif d’examiner l’œuvre des Beatles selon une approche pluridisciplinaire. Décryptage…

Master Original

Ce parcours de formation hors du commun, s’intéresse essentiellement à l’influence qu’ont eue les quatre garçons sur la société des années 1960. Les étudiants se penchent alors sur l’histoire de Liverpool, ville d’origine des Fab Four, mais aussi sur la formation du groupe…

Ce Master s’adresse, entre autres, à ceux qui travaillent dans les domaines des études de la musique populaire, des études culturelles, de l’anthropologie sociale, des études politiques et de la musicologie.

C’est vrai qu’un très grand nombre d’ouvrages sur les Beatles a été écrit et publié depuis leur formation, cependant, il n’a jamais fait l’objet d’études académiques. Ceci dit, les Beatles ont eu une très grande influence sur la société, mais pas uniquement avec leur musique, ils ont également influencé considérablement la mode des sixties, avec leurs vestes sans col et leurs vêtements psychédéliques…

Quarante ans après leur éclatement, il est temps de leur rendre hommage, ce parcours de formation est considéré comme la reconnaissance suprême pour les Beatles…

On y apprend quoi ?

Accessible aux titulaires internationaux d’un diplôme traitant d’un sujet connexe, comme la musique, l’histoire ou les médias, obtenu avec au moins une mention « Bien », le parcours Master Beatles, musique populaire et société est construit autour de quatre modules différents, notamment, celui sur les Textes et contextes afin de bien comprendre la musique populaire, le module sur la recontextualisation historique : Liverpool, pour resituer l’émergence de la musique Rock dans un contexte historique et économique du Liverpool d’après-guerre. Ensuite les étudiants attaquent le module qui est le plus directement consacré à l’étude de l’œuvre des Four Fab, la musicologie et les Beatles, et finalement, le module sur les approches historique et critiques, s’agissant d’une approche ethnographique autour des études consacrées aux Beatles et la capitalisation de la légende par l’industrie du tourisme à Liverpool.

Les cours sont dispensés à raison d’une ou deux soirées par semaine, selon qu’il s’agit d’une inscription à temps partiel ou à temps plein.

 

Crédit photo : liverpoolecho

(28Articles)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *