Quelles aides pour financer son master spécialisé?

financer un Master

Quand on s’inscrit dans un programme de master spécialisé, il est important d’avoir du temps et de la tranquillité pour ne pas échouer. Plusieurs solutions existent pour ne pas être obligé de souscrire à un prêt ou assumer un job étudiant. Bourses, sponsoring d’entreprises, apprentissage… voici quelques pistes qui peuvent vous intéresser.

Les bourses d’État

Pour être éligible à une bourse de l’État, il faut avoir moins de 28 ans lors de votre première demande dans une formation habilitée par le ministère de l’Enseignement supérieur et justifier de ressources limitées. Parmi les bourses d’Etat, c’est celle sur critères sociaux qui concerne le plus d’étudiants. Attribuée selon des échelons, son montant est calculé en fonction des ressources ou celles de la famille du candidat et de l’éloignement du lieu d’études. Les candidatures, chaque année, sont ouvertes du 15 janvier au 31 mai. Chaque candidat doit remplir le dossier social étudiant et envoyer les pièces justificatives. Ce dossier conjugue aussi bien les demandes de bourses que de logement Crous. Sachez enfin que les dossiers sont traités par ordre d’arrivée : plus vous vous y prendrez tôt, plus vous augmenterez vos chances d’obtenir un résultat favorable. Les réponses du Crous sont publiées courant juillet.

L’aide privée

A côté des bourses d’Etat, il y a aussi les aides privées pour bénéficier d’une bourse ou d’un financement. A titre d’exemple, pensez fondations des écoles et institutions qui accordent souvent des bourses pour favoriser les projets naissants. En plus, plusieurs d’entreprises récompensent des projets de recherche aux thématiques spécifiques ou apportent leur soutien financier aux étudiants de certaines filières. Pas mal d’organisations sont aussi susceptibles d’octroyer des aides : il s’agit des Conseils régionaux, UNESCO… N’oubliez pas également le sponsoring. Certaines écoles encouragent, en effet, leurs entreprises partenaires à parrainer financièrement un ou plusieurs étudiants dont les profils correspondent à leurs besoins de recrutement. Enfin, l’apprentissage permet aussi d’être exonéré totalement des droits de scolarité et de percevoir une rémunération.

(28Articles)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *