Œnologue : éclairage sur un métier complexe

Œnologue formation

L’œnologie se définit comme étant la science qui s’intéresse à l’étude et à la connaissance du vin. Etre œnologue c’est posséder la science du vin. Cet expert contribue de par son expertise à l’amélioration de la qualité des vins et la valorisation des raisins d’origine française afin de faire face à la concurrence. Fin dégustateur et doté d’un palais sensible, sa présence est indispensable dans tous les stades de production.

Le métier d’œnologue plus en détail

Les connaissances scientifiques et techniques dont dispose l’œnologue sont nécessaires pour l’élaboration de vins conformes à la réglementation et répondant aux exigences des consommateurs. La vinification étant l’étape la plus importante dans tout le processus de production des vins, l’œnologue doit lui apporter la plus grande attention.

Il a également son mot à dire dans la sélection des cépages et la plantation des pieds de vigne et prodigue des conseils précieux aux viticulteurs concernant tous les aspects qui ont trait à la culture des vignes et à la commercialisation des vins sur le marché français mais également à l’étranger.Il procède à des analyses et des recherches technologiques afin d’améliorer les cépages.

La sélection parcellaire, la récolte, la vinification, l’élevage, les assemblages et le conditionnement sont toutes des étapes principales qui doivent être réalisées sous les yeux bienveillants de l’œnologue. Celui-ci veille également à sécuriser les process, les adapter au millésime et à prévenir les risques pour permettre au viticulteur d’atteindre ses objectifs.

Formation et débouchés

Le diplôme national d’œnologue (DNO), de niveau bac+5, est à ce jour la meilleure formation pour devenir œnologue.Ce diplôme s’adresse aux titulaires d’une licence complète (L3) en sciences biologiques, chimiques ou biochimiques agronomiques, aux titulaires d’un DUT génie biologique + licence pro ainsi qu’aux titulaires du BTSA  viticulture-œnologie + licence pro.

Les centres universitaires de Bordeaux, Dijon, Toulouse, Reims et Supagro Montpellier dispensent une préparation au DNO qui s’étale sur deux ans. Les secteurs d’activités dans lesquels peut travailler un œnologue sont variés. Des laboratoires aux coopératives en passant par les exploitations viticoles, l’enseignement et la recherche, l’œnologue peut être chargé de nombreuses fonctions de recherche et de conseil.

Un œnologue peut évoluer pour devenir directeur technique, directeur de cave voire même directeur de coopérative, à condition d’être doté d’une formation agronomique, économique et commerciale au côté du diplôme national d’œnologie (DNO).

 

Crédit photo : ouestfrance emploi

(29Articles)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *